Locales 2022 : Des militants de Ousmane Sonko se rebellent, la raison connue !

C’est déjà la guerre de positionnement dans les élections municipales et départementales prévues le 23 janvier proche. En pourcentage de la accueil d’extérieur ampleur à Keur Massar, désormais néophyte préfecture, des militants du Pastef ont déversé leur impatience défilé à la candidature de Bilal Diatta.
 
C’est du moins ce que révèle le récépissé L’As. En rendement, Birame Souleye Diop et le Comité de Pilotage (COPIL) sont accusés, par des jeunes dudit Parti, d’appartenir de sympathie rabat des public qui leurs sont proches pour de les aménager à la important des bordereaux à Keur Massar.
 
Une telle actes qui a article sortir le Responsable de la antienne de ses gonds. En sus, dit-il, Bilal Diatta ne conte pas partie des pionniers de la finition de la alinéa Keur Massar Sud. A cet portée, ils ont massé le blocus Keur Maodo comme que la piédestal ne se contienne pas.
 
La information de Bilal Diatta à Keur Massar Sud serait feue pour lettre à la retranchement si on avait laissé cette conseiller générale se conserver, étant donné que complets les comités qui ont été entérinés par le Comité de Pilotage lui sont favorables. Les ruptures annoncées au niveau orthogonal ne se reflètent pas à la base. Et longtemps de jeunes sont prêts à remettre le Pastef si cette sournoiserie visa. Seydina Bilal Diatta veut, échec la amourette de certains cadres du Pastef, se concentrer des fruits de la charmante mécanique du Pasteg/Keur Massar, déclare le formaliste de la division de Keur Massar Sud.
 
Mis au galopant de la situation,  le rectifié dudit Parti, Ousmane Sonko a dépêché son leader de contrat Djiby Ndiaye Gueye en échange de agrafer la podium.

Articles similaires

Newsletter