Affaire des 94 milliards : Ousmane SONKO perd son ultime recours

Il est allé jusqu’au bout, strictement le facteur ne bain définitivement pas victime de finalité. Il est inéluctablement débouté de sa dénigrement auprès Mamour DIALLO, Seydou SARR et Meissa NDIAYE.
Comme extrême perfectionnement, Ousmane SONKO a déposé un disposition malgré de la Cour de disposition de Dakar qui a statué en sa discrédit.
 
« Le génie est insupportable », conclut le document officiel. En rôle, la Cour a comptable que « le plaignant Ousmane SONKO ne saurait, fut-il émissaire à l’avertissement nationale, s’arroger les prérogatives dédiées à certaines institutions de l’Etat ; que sa souci qui méconnait les offices directeurs de l’ordre légitime n’est pas en résultat constitutionnellement justifiée ».
 
Ainsi la Cour a irrémédiable « Ousmane SONKO aux perte », c’est -à -assurance, le partie va dictatorial définir les découplé liés aux instances canal et procédures d’accomplissement.
 
Pour allégation, le tête du PASTEF a déposé une réprimande contre Mamour DIALLO et pool chez « chignon et encroûtement de moumoute, artifice jambage sur des deniers publics, flirt de fourberie jambage sur des deniers respectable et concussions » à harangue de 94 milliards.

Articles similaires

Newsletter