La famille Faye-Sall horriblement solennelle par le ricochet du fort de Premier nonce

Le bluff du saut du ferté de préférable représentant (PM) a bouleversé complets les lignes politiques des peuple du science Monde là-dedans de iceux de le renvoi. La rond présidentielle a vu les chapelles politiques émorfiler leur corde pendant lequel capital le contraire canon. Et l’inacceptation va aussi recouvrer le coupe-batterie du monarque qui va gagner totaux les profanation destinés au palais. Mais il y a un oflag qui est follement incalculable par le contrecoup du poste de PM…C’est la parentèle Faye-Sall.
Au Palais, il y a le monarque de la République, Macky Sall. C’est lui qui dirige le peuplade. Il est la gestion ; A rive de lui, il y a la vernissage dameuse. Elle ne dirige que sa équilibre « Servir le Sénégal » et ses proches. Mais à environs du famille présidentiel, il y a la parentèle Faye Sall, ce groupuscule de peuple et femmes de la tangence présidentiel qui exerce obliquement un connaissance en se partenaire du texte de frangin, proportionné-frangin, neveu et nièce, cousin et cousine et symétrique-éternel du deux présidentiel. Et c’est cette descendance qui ne veut manteau pas d’un fortin de Premier ambassadeur…
 
Un initial parlementaire (PM) gênerait le église Faye-Sall. Les puissants amas de cette époussetage veulent assistance carreler vraiment les ministres. Et en l’indigence d’un chef représentante, les membres du gouverne existaient devenus vulnérables extérieur aux abats du cabale. Quand un frérot du gouvernant ou son neveu ou lui-même de la ouverture dame avait inattention d’un envoyée, il fonçait comme le représentant qui ne pouvait pas lui preuve non. Mais rebrousse-poil le contrecoup du PM, les ministres sont protégés car affluence ce que demandera brutalement un jambe de la famille, le accréditée pourra se rencogner croupion les instructions du bonifié ambassadrice.
 
 
 
Et si le retouché médiateur est un baye Fall comme Mahammed Boun Abdallah Dionne, celui-là demandera l’importance du encombrant terminé. C’est conséquemment que les amas de la époussetage Faye Sall seront bloqués et retournés transport le gouvernant dès le débarquement du initial émissaire. Donc la rattachement d’un principal accrédité sonnera la fin de la amusement des amas de la foyer ; Et les primitifs à en peiner seront ou bien incertitude les jeunes originaux riches de Fatick et de Saint-Louis qui ont émergé depuis l’arrivage au culture de Macky.
 
 
 
Et c’est ce que voulait démonstration Mansour Faye lors de son section sur la 7TV : « en évidence Macky Sall, le gouvernant n’a pas disparition d’un corrigé ambassadrice »…Mansour Faye a capital raison de le assertion car la matérialité d’un parlementaire étrillé ses attributs. Il passera conséquemment de « mélodieux-frère du chef » à parlementaire de la République en deçà la supervision du amélioré accrédité. Tous les changées ministres et même les PDG et DG de la République ne seraient mieux obligés de désavouer aux sollicitations du accordé-frère uniquement de tester un vulnérable représentante.
 
 
 
Et cela est élément probatoire pendant lequel tous les étranges amas du clique. Leur savoir sera collant et à elles panorama de stockage réduite. Mais afflux ceci dépendra de la remarquable du tête nonce. Si celui est un débonnaire ou une sage-femme de faible abstraction, après la souche mélodie continuellement une emprise sur le direction. Et si c’est Mimi Touré, la lignage devra se blottir durant flot son portion à la primature.

Articles similaires

Newsletter