Hivernage au Sénégal : L'Anacim annonce une saison des pluies "précoce"

Des conditions pas favorables à une bonne rentrée de mousson sur le territoire pourraient entrainer un démarrage de la saison des pluies « précoce » sur l’extrême sud-est, « normal » sur le sud et l’est et « normal à tardif » sur le reste du territoire avec de longues pauses pluviométriques au nord et au centre du pays. L'annonce est faite ce vendredi par l’agence nationale de l’aviation civile et de la métrologie (anacim) dans un bulletin de prévision saisonnière au Sénégal pour l’hivernage 2021.
 
Ce , L’anacim souligne que « les pluies saisonnières au Sénégal sont en garde partie influencées par les conditions des températures de surface (TMS) des océans pacifique et atlantique et de la mer méditerranée ».
 
Et d'ajouter que : « les conditions normales à froides observées sur le pacifique pourrait évoluer vers des conditions neutres au cours des prochains mois. Le début du réchauffement des eaux de surface observé sur le golf de guinée pourrait se maintenir jusqu’à la fin de la saison ». 
« Sur les côtes sénégalo-mauritaniennes, des conditions TMS froides entre la Mauritanie et le Sénégal et chaudes sur le reste du bassin sont observées’’. Et d’après les modèles de grands centres mondiaux, ‘’cette situation évoluera vers un réchauffement’’.précise l’Anacim 
 
Selon l’anacim, ‘’cette configuration des bassins et la prévision des différents modèles surtout sur l’atlantique (côtes sénégalo-mauritaniennes et golfe de guinée) ne sont pas en ce moment favorables à une bonne rentrée de mousson sur le territoire, ce qui pourrait impacter l’installation de la saison’’.

Articles similaires

Newsletter