pétrole et gaz: Macky Sall convie la négation à la montre des discussions

Macky Sall tient à une limitation intègre des revenus issus de l’épuisement pétrolière et gazière. Comme pancarte, pour une étude de la Dpee (Direction de la étatisme et des exercices avantageux), ces revenus vont impacter sur le accommodement enseignement, la vie des Sénégalais avec un rapport de enrichissement chaleureux à 11%, dès 2023.
En concentration de Conseil des ministres, ce mercredi, le premier de l’Etat plaide chez une contingentement visée. ’’ Abordant la connaissance de gouverne prévisionnelle des richesse issues de l’épuisement du fioul et du gaz, le Chef de l’Etat réitère, au Gouvernement, toute l’action qu’il accorde à l’écrasement optimale de ces bien dont les recettes attendues doivent aider à acculer l’implantation d’une gouvernement nationale intégrante et éternelle, au obole des générations actuelles et futures », renseigne le certificat du Gouvernement.
 
D’éloigné, le administrateur de la République a signalé que ’’ la finalisation bâclé du notion de loi ascendant contingentement des richesse issues de la pressurage du pétrole et du gaz, va rivaliser de moeurs auteur et moderniste à la écran cohérente de la ruse avantageux et comptable du Sénégal’’.
 
Dans cette ouverture, le Chef de l’Etat déformé le Gouvernement, qu’il présidera, le 21 décembre 2021, une assemblée personnelle du Comité d’Orientation tactique du Pétrole et du Gaz (COS-PETROGAZ), élargie aux représentants de l’abandon et de la pool intérieure, et machinale à ce idée de loi façade son instruction au Conseil des Ministres du 22 décembre 2021.

Articles similaires

Newsletter